L'Oiseau de Feu

Publié le par Catgeisha

L'oiseau de Feu

Détail de la Fontaine Stravinsky, Centre Pompidou

Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle

 

 

C'est sous l'impulsion de Pierre Boulez (compositeur, chef d'orchestre et professeur) fondateur et directeur de l'IRCAM, le Centre de Recherche Musicale situé face au Centre Pompidou à Paris, que sera créée cette fontaine, commandée par Jacques Chirac, Maire de Paris, en hommage au compositeur Igor Stravinsky.

Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle seront officiellement désignés en septembre 1982. Inaugurée en mars 1983, la fontaine Stravinsky est composée de sculptures d'aluminium et d'acier peint en noir, ainsi que de moteurs électriques. Les figures de Niki de Saint-Phalle, en polyester, sont montées sur une structure en acier.

 

C'est aussi Pierre Boulez qui dirige le Chicago Symphony Orchestra pour sa magnifique interprétation de L'oiseau de Feu de Stravinsky dont vous pouvez découvrir un extrait ici, et qui fut un véritable choc musical pour moi.

 

L'Oiseau de Feu est un conte dansé en deux tableaux où se mèlent les quatre personnages des contes populaires traditionnels russes que sont l'Oiseau de Feu, le Sorcier maléfique, la Princesse captive et le Prince libérateur.

L'intrigue, constituée sur la base de plusieurs contes populaires russes, est le récit de la quête d'Ivan Tsarévitch, le prince charmant, cherchant l'oiseau de Feu avec l'aide du Loup Gris et trouvant par la même occasion une princesse captive dont il fera son épouse après avoir affronté le sorcier maléfique, Kachtcheï.

L'Oiseau de Feu est le personnage central de la plupart des contes et légendes populaires russes. Vif, insaisissable, radieux, et bienveillant, il est la métaphore de l'art.

 

Ce soir, lundi 24 avril à 21h sur Radio Classique, vous pourrez écouter l'ensemble du chef d'oeuvre de Stravinsky interprété cette fois par l'Orchestre de Paris dirigé par Esa-Pekka Salonen. Aussi au programme de ce concert enregistré le 8 mars dernier au Théâtre Mogador à Paris, le grand violoniste Maxim Vengerov en soliste pour le Concerto pour violon de Beethoven.

Un très beau programme musical ce soir, donc. 

 

 

 

 

 

Publié dans Musique

Commenter cet article

albert 18/11/2015 09:38

bg lol

maxime 08/09/2006 02:44

Une de mes oeuvres préférées d'un de mes compositeurs favoris, je devrais un de mes maîtres... C'est en effet par la lecture de ses partitions que j'ai appris, et que j'apprends d'ailleurs toujours, à chercher la bonne orchestration, les bonnes couleurs...Cette oeuvre est une des premières oeuvres du compositeur, encore influencé par son maître Rimsky-Korsakov, et cela s'entend bien sûr : il y a comme des "relents" de Shéhérazade non loin de la complainte du phénix...

Madison 25/04/2006 23:16

j'adore cette fontaine... en été le matin quand les gouttes d'eau chantent au soleil naissant :-)

Catgeisha 26/04/2006 23:57

Ohayô Madi-san !
Oooohhh , j'imagine trop bien ! Oui, moi aussi j'adore !
Tu parviendrais presque à me faire regretter de ne pas habiter la capitale, Madi-san, avec aussi les sushis de St-Anne, et les macarons de Ladurée, non loin... ;-)
Toujours honorée de ton passage Madi-san !
Ja ne ! ;-)