Récital de Roberto Alagna

Publié le par Catgeisha

 

 

C'est encore toute émotionnée que je vous écris, suite au récital qu'a donné Roberto Alagna ce dimanche 9 avril 2006 au Corum de Montpellier...

 

L'Orchestre National de Montpellier était dirigé par le jeune et dynamique Alain Altinoglu, que ma foi j'ai toujours énormément de plaisir à voir diriger...!

 

Le programme était le suivant :

 

-Guiseppe Verdi La Force du Destin, ouverture

-Etienne-Nicolas Méhul Joseph : air de Joseph : "Vainement pharaon"

-Giuseppe Verdi La Force du Destin : Air d'Alvaro "O tu che in seno"

-Hector Berlioz Carnaval romain, ouverture, opus 9

-Giuseppe Verdi I Lombardi alla prima Crociata air d'Oronte "La mia letizia"

-Charles Gounod Polyeucte : air de Polyeucte " Source délicieuse"

-Emmanuel Chabrier Joyeuse marche

-Giacomo Puccini

La fanciulla del West : air de Johnson "Ch'ella mi creda"

Turandot : air de Calaf "Non piangere, Liù"

Manont Lescaut : Intermezzo

Manon Lescaut : air de Des Grieux "Tra voi belle"

Manon Lescaut : air de Des Grieux "Donna, non vidi mai"

 

Avant de vous parler de la prestation de Roberto, je tiens de nouveau à exprimer le grand plaisir que j'ai eu à voir l'Orchestre National de Montpellier dirigé par Alain Altinoglu, qui sait, à mon goût, si bien donner l'impulsion, permettre à toutes les couleurs de l'Orchestre de s'exprimer, et ce de manière très communicative...!

Ainsi, l'ouverture de la Force du Destin de Giuseppe Verdi, le Carnaval Romain d'Hector Berlioz, La Joyeuse Marche de Chabrier, et enfin l'Intermezzo de Manon Lescaut de Puccini étaient de purs moments de régal...

 

Si le début du concert était certes un peu tendu, Roberto s'est peu à peu décrispé, pour finir en apothéose sur ses bis.

 

Nous avons en effet eu droit à 5 bis :

 

-L'air du Brésilien "Je suis brésilien..." extrait de La Vie Parisienne de J. Offenbach

-L'air "Questa o quella" extrait de Rigoletto de Giuseppe Verdi (ah ! Quelle diction ! Et un Roberto un peu cabot qui prend un réel plaisir..)

-Le "Niun mi tema", l'air de la mort d'Otello de Giuseppe Verdi, d'une émotion bouleversante, tranchant complètement avec l'air précédent, qui a valut une standing ovation à Roberto, bravos et autres vivats.

-Une composition de son frère David, d'après un poème d'Alfred de Musset, ma foi très réussie !

-Enfin, l'air l"a Belle de Cadix" de Luis Mariano a cappella...

 

J'ai eu la surprise de voir s'asseoir quelques sièges devant moi à l'orchestre la Diva Angela Gheorghiu, la femme de Roberto, entourée de David, et autres membres de sa famille...

Angela Gheorghiu s'est aussi prêtée au jeu des dédicaces, aux côtés de Roberto, qui, une fois de plus s'est illustré par une sincère générosité auprès de ses fans très nombreux !!!

 

 

 

 

Commenter cet article