Put the Blame on mame !

Publié le par Catgeisha

...ou l'art d'ôter son gant !


Scène anthologique extraite de Gilda, film réalisé en 1946 par Charles Vidor, perfection de la photogaphie noir et blanc (que l'ont doit à Rudolph Maté), sommet du film noir  hollywoodien, dans lequel on peut admirer la fascinante beauté de Rita Hayworth, littéralement éblouissante, qui entrera ainsi dans la légende.





Rita Hayworth, Gilda, 1946






Sublimissime, sensualissime, cultissime !



A noter, au cas où vous poseriez la question, en réalité ce n'est pas la voix de Rita Hayworth que l'on entend dans la chanson (ainsi que dans Amado mio, autre chanson du film, toutes deux écrites par Doris Fisher et Allan Roberts), mais celle d'Anita Ellis.









Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cécile 06/05/2008 10:17

Mé itou j'adore! trop trop la Rita! :)S

Catgeisha 09/05/2008 00:10


Bienvenue par ici Cécile ;-)
Contente que tu apprécies aussi ! Ahhh, un mythe, Rita !
A bientôt !
;-)


klari 24/04/2008 13:08

"Anthologique", "perfection", "sommet", admirer", "fascinante", "beauté", "éblouissante", "légende", "sublissime", "sensualissime", "cultissime"...

Alors, donc, si je comprends bien, tu aimes bien ?
:o)