Yann Orhan, photographe

Publié le par Catgeisha

undefined

 (c) Yann Orhan

 

 

 

 

 

 

Une très belle créativité

 

 

 

Vous avez  probablement déjà contemplé son travail.

Il a en effet signé les pochettes des albums de nombreux artistes tels que :

Maxime Le Forestier, Patrick Bruel, Thomas Dutronc, -M- Mathieu Chedid, Jacques Dutronc, Alain Chamfort, Alexandre Varlet, Juliette Greco, Eddy Mitchell, St Germain...
et ainsi déjà largement exercé ses talents de graphiste puis de photographe auprès de  l'industrie du disque.





undefined(c) Yann Orhan


 

 

J'ai moi-même découvert avec plaisir son univers grâce au magnifique travail qu'il a réalisé pour Thomas Dutronc. (Pochette d'album, série de portraits, site internet, clip vidéo "J'aime plus Paris", oui oui, rien que ça ! )




Une très belle sensibilité

 

 


Yann Orhan
développe, en parallèle de ses collaborations artistiques musicales, un travail photographique plus intimiste, très personnel.

 

On notera ainsi la série "Nos vies invisibles", projetée lors du festival Voies Off 2007 en Arles, "axée essentiellement sur le vide, le manque et l'abandon de soi", selon l'auteur.


De la contemplation de la nature et du monde qui l'entoure naissent ces instantanés, qui, tels des haïkus, nous plongent dans un parfum d'éternité et nous renvoient à l'impermanence, résonnant avec notre monde intérieur profond.


Des réflexions photographiques vraiment très intéressantes, métaphysiques voire psychanalytiques ! (Le vide, le manque, le lâcher-prise, c'est très lacanien tout ça, non ? )

Mais aussi des clichés dotés d'une forte puissance évocatrice d'où se dégage une atmosphère vraiment particulière !

 

 



undefined(c) Yann Orhan




Mon ressenti, à leur vision, est proche de celui que j'ai lorsque je contemple les toiles de Böcklin, notamment sa fameuse "Ile des morts" (dont il existe 5 versions), qui représente une barque avec à son bord une silhouette blanche fantomatique qui s'avance sur une eau noire vers une île faite de pierres et un rideau de cyprès derrière lequel, on le devine, se cache le néant...




undefined

Arnold Böcklin, L'Ile des morts, 1880, 
Huile sur bois, 74,5x122,5 cm,
Museum der bidenden künste, Leipzig

 


 

 

Terrible, onirique, étrange, troublant, pur et beau...tout comme les photographies de Yann Orhan, derrière lesquelles, on le devine, se cache une très belle sensibilité !



 

undefined

(c) Yann Orhan



 

En parcourant son myspace, vous apprendrez que ce garçon est aussi fan de Clerks, de Kitano, Led Zep, Dylan, ou encore qu'il a Haruki Murakami dans son top amis !


Bref, vous l'avez compris, un univers que j'aime beaucoup et que je vous invite à découvrir sans tarder !

 

 

A suivre !



 

undefined

(c) Yann Orhan

 

 

 

 

Son Myspace : http://www.myspace.com/yannorhan

Ses sites internet : http://yannorhan.fr/
                           http://www.monsieuryannorhan.fr/

                                  

(Photos publiées avec l'aimable autorisation de l'auteur)


 

 

Commenter cet article

PALMARI 19/08/2008 12:42

Cath des news s.v.p
Delphine

Catgeisha 08/09/2008 05:40


Des nouveaux articles ?
Peut-être...
;-)


lili 12/08/2008 13:20

L'Ile des Morts dans toutes ses versions est tout simplement...emblématique, cette toile laisse apparaitre, avec beaucoup de subtilité et de symbolisme la représentation de la mort et de ses croyances.
Pour ce qui est de Yann Orhan ; il est tout simplement divin et surprenant, presque chacune de ses photographies m'évoquent beaucoup de mystère et de peur, même la dernière , celle du petit garcon de dos...je le trouve très puissante.

Catgeisha 08/09/2008 05:48


Merci pour lui !
Il est très talentueux et j'aime beaucoup la façon dont tu en parles !
Oui ses photos sont très puissantes et laissent difficilement indifférent(e) !
;-)


M. 20/05/2008 07:57

Comme Madi, j'aime bien les deux premieres photos (et l'Ile des morts aussi meme si je fais le lien moins que toi...). La derniere me laisse plus indifferent.

M.

Catgeisha 21/05/2008 02:20


De gustibus et coloribus... ;-)
Mais as-tu été voir toute la série sur son site, pour mieux te faire une idée ?
La ce n'est qu'un petit aperçu !
;-)


Taliesin 26/02/2008 23:37

C'est vrai que question sensibilité, mes derniers écrits ne sont pas au top :-/ Ils reviendront, mes articles, c'est promis... juste une question de temps à y consacrer, j'ai encore beaucoup de choses à dire.

Mais toi, continue, j'ai découvert Eric Bibb ici, c'est quand même un sacré souvenir ;)

Bises Cat
Tal

Catgeisha 23/03/2008 02:38


Oh mais je ne me permettais pas de critiquer tes écrits récents, Tal-san ! C'était juste une tournure pour qualifier tes écrits, en général, et souligner,
entre autres, ce pour quoi je les apprécie fortement ! ;-)J'espère bien que tu vas continuer, sincèrement.
Merci pour tes encouragements ! Je continue, doucement, à mon rythme...
non pas que je manque d'inspiration, au contraire ! Mais il faut du temps, comme tu dis...
Ahh ! Eric Bibb, qui nous a encore sorti une petite perle, et qui va faire une tournée française bientôt !
Bises Tal-san !
;-)



ZhongArt 25/02/2008 12:18

Très belles photographies ^_^

Catgeisha 23/03/2008 02:29


Oui ! Merci pour lui ! ;-)