De la fécondité du vide, 3

Publié le par Catgeisha

kussKlimt4.jpg

Gustav Klimt, Le Baiser, 1907/08
Huile sur toile, 180x180 cm,
Vienne Österreichische Galerie


 

 

 

La rencontre...




Repérer les identifications, lâcher-prise sur la quête de l’identité, de la possession, c’est aussi ouvrir l’espace de la rencontre. C’est entrer dans le champ de l’amitié et de l’amour.
La rencontre est une création.
Le don en est le premier artisan.

Une rencontre ne s’oublie pas, elle vit. Elle alimente, souvent à notre insu, nos pensées, nos décisions, nos comportements, nos choix.
Elle accompagne notre désir.




Elle permet d’entendre que l’amitié et l’amour sont dans la différence et que tout ce qui sépare unit.

Elle n’attend rien de l’avoir.
Elle ne peut advenir que dépouillée de toute jouissance.
Elle est de l’ordre de l’inaccessible.
L’impossible désir d’une rencontre toute.
C’est pour cela qu’elle vit.



...l'amour






Aimer, c’est consentir à cet impossible.
C’est passer de l’avoir à l’être,
De l’objet au Sujet, au je désirant.
De la possession à l'intersubjectivité.
De la dépendance à l'autonomie.

Aimer, c’est rencontrer.




Publié dans Métaphysique du vide

Commenter cet article

Lili 15/12/2008 10:04

Passer de l'avoir à l'être... L'amour comme un don mais surtout pas comme une possession...comme ca me parle !...Lili partie dans ses retranchements...

M. 19/05/2008 08:23

Tu vas dire que j'ergote, mais je suis exigeant certes mais pas ergoteur :P

M.

Catgeisha 20/05/2008 03:25


Héhé !!
;-)


M. 17/05/2008 08:00

C'est "passer de l'objet au sujet", mais en meme temps admettre en effet que l'autre aussi est sujet d'amour et non objet (je suppose que c'est ce que tu disais dans " De la possession à l'intersubjectivité." mais je rephrase a ma maniere pour etre sur ;)

M. admiratif du texte mais decu de voir que tu as utilise une seconde fois "le baiser"... ;)

Catgeisha 19/05/2008 06:35


Oui, complètement ! Tu as très bien compris ;-)
Passer du fait de considérer l'autre comme un objet que l'on possède, à une relation entre 2 sujets (i.e. "intersubjectivité") qui se respectent mutuellement...
Merci pour tes questions M. ;-)
Pour Le Baiser, oui, désolée...c'était le symbole le plus fort pour illustrer l'un comme l'autre à mes yeux...
(M. exigeant, finalement ergoteur, je note... ;-)) )
;-)


esquisa 17/06/2007 09:49

Cet univers me donne envie de revenir

Catgeisha 24/06/2007 03:16

Bonsoir esquisa, Merci, ça me fait plaisir.A très bientôt alors ;-)